Tout savoir sur la diversification alimentaire

Tout savoir sur la diversification alimentaire

Tout savoir sur la diversification alimentaire

Pour passer du lait maternel ou infantile à des repas solides qui nécessitent assiettes et couverts, nous pouvons parfois oublier que cela demande quelques temps d'adaptation pour bébé. En effet, afin que votre enfant s’habitue à ce changement d’alimentation inévitable pour son bon développement, il est important de connaître les tenants et les aboutissants. Et c’est ici que Biicou intervient, alors suivez-nous dans l’antre de son estomac pour devenir expert de la diversification.

 

 Bébé qui mange une purée sur chaise haute

 

À partir de quand commencer à diversifier les repas ?

L’âge conseillé pour débuter la diversification est entre 4 mois révolus et 6 mois. En effet, avant 4 mois, il est dangereux de proposer des aliments même en purée à votre nourrisson. Pour la simple et bonne raison que son système digestif n’est pas encore assez fort pour produire la quantité d’enzymes nécessaire pour lui permettre de bien digérer ce qu’il va ingérer. Ainsi, ni son système rénal, ni son système immunitaire n’est prêt à ce changement majeur. Outre tous ces systèmes, votre bébé ne possède pas encore assez de salive qui lui permettrait de faciliter la descente des aliments et la digestion.

Et de toute façon, même en commençant à 4 mois, cela sera déjà une sacré aventure aussi bien pour votre bébé, que pour vous ! 😀

 

“La première purée de patate douce que j’avais (fièrement) fait avec amour a clairement fini recrachée sur mon T-Shirt”

- Paul nouveau papa et client Biicou 

 

Pourquoi y aller étape par étape ?

Comme dans tout dans la vie, il ne faut rien brusquer. Insérer petit à petit des nouveautés dans son alimentation va permettre à votre bébé et à son corps de qui ne connaissent pour l’instant que le goût, la texture et le poids du lait, de s’habituer. Il est aussi important que le processus de diversification se passe bien, car à cet âge, votre enfant aura besoin de plus en plus de nutriments et d’énergie (présents dans l’alimentation) pour commencer à bouger.

 

Comment bien débuter la diversification alimentaire ?

L’idéal pour diversifier l’alimentation de votre bébé est de la commencer le midi, car à cette heure son estomac est davantage prêt à accueillir cette nourriture. De plus, en le faisant le soir, avec la fatigue, vous serez sûrement moins alerte en cas de potentiel problème (allergie). Si votre petit est à la crèche ou chez la nounou, vous pouvez bien évidemment lui donner le soir. 

Tout en diversifiant son alimentation, continuez de lui donner du lait infantile ou maternel. En effet, jusqu’à ses 1 an, le lait est son aliment principal. Entre 4 à 8 mois les aliments devront être plutôt mixés, entre 8 à 10 mois moulinés pour un peu plus de texture, et à partir de 10 mois vous pourrez lui donner des morceaux plutôt mous. S’il n’apprécie pas au départ, n’hésitez pas à insister les jours suivants, et comprenez-le, tout cela est nouveau pour lui. Vous pouvez ajouter dès 7 mois toujours un peu de matières grasses, d'origine végétale principalement, dans ses purées. La matière grasse est à ajouter après cuisson afin de garder toutes les propriétés et les acides gras essentiels.

Certains commencent directement par donner de gros morceaux à bébé, cela s’appelle la Diversification alimentaire Menée par l’Enfant. Ce type de diversification peut être un bon angle d’attaque à tester avec votre enfant. Outre tous les bienfaits procurés par la diversification classique, votre bébé sera davantage autonome, apprendra à bien mastiquer sans ses dents, ou encore son palais se développera d'autant mieux. Évidemment si vous choisissez ce mode de diversification il vous vaudra être d’autant plus alerte et le surveiller à chaque instant. Demandez toujours conseil à votre pédiatre.

Faites-lui découvrir un fruit et légume à la fois afin d’identifier ses goûts et ses allergies éventuelles.

Et n’oubliez pas que le but n’est pas de le nourrir, mais d’éveiller, de découvrir et de le familiariser aux goûts et les textures. Il est donc normal que les premières semaines il n’ingère qu’une seule ou quelques cuillères jusqu'à l’équivalent d’un petit pot de 130g par la suite.


Si vous souhaitez en savoir plus sur la DME, voici une vidéo très complète que vous pouvez visionner LA DME : DIVERSIFICATION MENÉE PAR L'ENFANT | Coline

 

 Bébé mange brocolis et soupe sur chaise haute avec bavoir

 

Y a-t-il des recommandations particulières sur les aliments à privilégier ou à éviter ?

Le premier conseil que nous pouvons vous donner est de privilégier les fruits et légumes de saison. Vous pouvez également commencer par des légumes plutôt sucrés comme la patate douce, et pour les fruits, des pommes ou des pêches feront très bien l’affaire. Sentez-vous réellement libre de tester des nouveautés et amusez-vous. Cela sera aussi peut-être l’occasion pour vous de découvrir ou redécouvrir des goûts et des aliments. 

Pour les aliments à éviter, voici une petite liste plutôt non-exhaustive :

  • Les endives : très amer pour le palais de bébé, pour débuter en tout cas
  • Les carottes si votre bébé est constipé
  • Les légumes très fibreux comme les céleris, les salsifis, les poireaux… Qui seront très difficiles à digérer.
  • Les fruits à coques sous forme entière pas avant 5 ans
  • Le miel : possède une bactérie qui peut contaminer les enfants de moins d’un an
  • Le sel avant 1 an

Les outils essentiels à une alimentation diversifiée

Outre la bonne méthode pour amener votre enfant vers une alimentation solide, il vous faut quelques équipements et accessoires, car, maintenant qu’il est prêt à manger, il faut l’installer.

  • Une cuillère : Si vous avez fait le choix d’allaiter ou non (pour plus d’information sur l’allaitement et le biberon, cliquez-ici) vous avez sûrement déjà dû passer par la case achat de la tétine parfaite et du biberon qui tiendra bien en main. Il faut maintenant faire d’autres choix et vous poser les bonnes questions : dois-je acheter des couverts en métal, en plastique, en bois ? Ou encore, quel type de plastique peut être nocif pour mon enfant ? 

Les matières à favoriser pour les plats et couverts sont l’inox pour des repas froids, le verre ou encore ceux fabriqués en fibres végétales. Des marques comme Béaba, Cap Bambou ou Ekono font de très beaux set et sans produits nocifs

  • Le bavoir : Maintenant que votre bébé gigote et qu’il fait de grands gestes avec ses mains, il est important de protéger ses vêtements, car ce ne sont plus uniquement des taches de lait qui risquent de le salir. De nombreuses marques proposent des bavoirs en coton bio comme Papate et Pitigaia. Mais rien ne vous oblige à acheter de nouveaux produits, vous pouvez tout simplement utiliser les langes que vous possédez déjà.
  • La chaise haute : Enfin, pour un peu plus de confort et de sécurité, vous ne pouvez pas passer à côté de l’achat d’une chaise haute. À partir de 6 mois, lorsque votre bébé commencera à pouvoir s'asseoir, vous serez ravis de pouvoir profiter ensemble de ce moment autour de la table. Il pourra ainsi être à votre hauteur, avec sa propre tablette et bien attaché. Vous pouvez voir notre sélection de chaise haute juste ici.

Avant 6 mois, vous lui donnerez en le tenant dans vos bras (idéalement un poil plus redressé que vous avez l’habitude de faire avec le biberon ou alors assis dans son transat)

 

En conclusion, vous l’aurez compris, il est important d’y aller pas à pas, au rythme de bébé, afin que cela soit un moment de plaisir pour tous. Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez télécharger ce petit guide sur la manière dont vous pouvez diversifier l’alimentation par tranche d’âge.